Mardi, Apple a tenu son discours principal annuel sur le matériel afin de présenter les nouvelles offres d'appareils de la société, notamment l'iPhone. Parmi les annonces annoncées figuraient en effet de nouveaux iPhones, de nouvelles montres Apple, un nouvel iPad à prix agressif, ainsi que des services d’abonnement Apple Arcade et son rival Netflix, Apple TV +.

Haut-parleur intelligent manquant. De manière flagrante, le HomePod, l'écran intelligent ou l'enceinte intelligente moins chère était rafraîchie. Et, à moins que cela ne me manque complètement, il n’y avait aucune mention de Siri autre que la brève apparition dans la vidéo d’ouverture du discours.

À l’opposé, la veille du discours liminaire d’Apple, Google a sorti son attrayant Google Nest Hub Max (bien que mal nommé). L'appareil grand écran comprend les appels vidéo, un son amélioré, une caméra Nest et de nombreuses autres fonctionnalités utiles. C’est le plus ambitieux et le plus fonctionnel de la gamme croissante de produits Google Home, et son prix raisonnable est également de 229 $.

Pendant ce temps, Google et Amazon rivalisent furieusement. Google propose désormais un nombre croissant d'enceintes et d'écrans intelligents: Google Home Mini, Google Home, Google Home Max, Google Nest Hub (anciennement Home Hub) et le précité Nest Hub Max. Celles-ci présentent différents prix, fonctionnalités et cas d'utilisation, tous équipés de Google Assistant. Pour sa part, Amazon dispose d'un éventail encore plus étendu de périphériques Alexa.

Apple HomePod a été lancé sur le marché tardivement en 2017. Cependant, il a manqué la saison des achats de Noël et n'a été expédié qu'en février 2018. Au départ, il se vendait au prix de 349 $, mais Apple a baissé le prix en avril de cette année en raison de la faiblesse de la demande et des prix plus agressifs rivaux.

Part de marché des haut-parleurs intelligents aux États-Unis (août 2019)

Source: CIRP (août 2019)

Selon les données d’enquête auprès des consommateurs de Consumer Intelligence Research Partners datant du mois d’août, Amazon détient 70% du marché des haut-parleurs intelligents aux États-Unis, contre 25% pour Google et 5% pour Apple HomePod. En 2018, les chiffres étaient presque identiques, avec HomePod à 6% et Google Home à 24%.

Pourquoi devrions-nous nous en préoccuper? Si le marché des haut-parleurs intelligents / assistants vocaux n’a pas encore atteint son potentiel en tant que plate-forme de publicité ou de commerce, il s’agit d’une importante catégorie de technologies très largement adoptée. En outre, il a été démontré que la propriété était le moteur d'autres achats de maisons intelligentes. Ainsi, la pénétration intelligente des enceintes se traduit par un leadership de l’écosystème de la maison intelligente.

Le modèle commercial d’Apple repose toujours essentiellement sur les ventes de matériel. C'est un marché que l'entreprise devrait posséder. En effet, Apple aurait dû être le premier à sortir de la grille avec un affichage intelligent. Pourtant, la société a été remarquablement passive et presque indifférente, semble-t-il.


A propos de l'auteur

Greg Sterling est un éditeur collaborant à Search Engine Land. Il écrit sur les liens entre le commerce numérique et le commerce hors ligne. Auparavant, il a occupé des postes de direction chez LSA, The Kelsey Group et TechTV. Suis-le Gazouillement ou le trouver sur LinkedIn.

Source

marketingland.com

Leave A Reply